http://www.capitale-nationale-cote-nord.upa.qc.ca

L’Agglomération de Québec persiste et signe

Québec, 18 juin 2019 – Suite au dépôt de la dernière version du Schéma d’aménagement et de développement (SAD) de l’Agglomération de Québec le 14 juin dernier, l’UPA de Québec, Jacques-Cartier est consternée de constater que, suite à la révision du document, le dézonage de 567 hectares en zone agricole prévue initialement est toujours dans les plans du schéma.

« Malgré les mémoires déposés et les représentations faites par divers groupes et organismes, dont l’UPA, la préservation des terres agricoles semble être passée sous le radar. Il est regrettable que la préservation des terres agricoles ne soit pas une priorité pour l’Agglomération », s’est indignée Luce Bélanger, présidente de l’UPA de Québec, Jacques-Cartier.

Pour faire suite à ses objectifs de développement, l’Agglomération de Québec devra déposer une demande de dézonage à la Commission de protection du territoire et des activités agricoles (CPTAQ). L’agglomération devra prouver à la CPTAQ qu’il n’y a pas d’espaces ailleurs qu’en zone agricole pour réaliser ses projets de développements résidentiels. Présentement, les zones blanches (territoires qui sont situés hors zone agricole) sont assez nombreuses pour répondre aux objectifs de développement immobilier. « On a l’impression que l’agglomération cherche des arguments pour justifier une orientation déjà prise. On ne sent pas d’efforts sincères de leur part pour protéger les terres agricoles », a dit Mme Bélanger.

L’UPA de Québec, Jacques-Cartier représente 192 producteurs agricoles et 119 fermes dans l’Agglomération de Québec.

— 30 —

Source et information :
Cathy Chenard
Responsable des communications et de la vie démocratique
Fédération de l'UPA de la Capitale-Nationale-Côte-Nord
418 872-0770 #221