http://www.capitale-nationale-cote-nord.upa.qc.ca

Schéma d'aménagement de l'Agglomération de Québec

Québec, 31 août 2017 – Dans le cadre de la démarche consultative sur la 2e version du Schéma d’aménagement et de développement de l’Agglomération de Québec (SAD), l’UPA de Québec, Jacques-Cartier a déposé, le 22 août dernier, un mémoire intitulé « Les terres agricoles dans l’agglomération de Québec : un joyau à conserver, une ressource à exploiter » et l’a présenté publiquement le 30 août lors de la séance d’audition des opinions. Le contenu du mémoire témoigne de la grande préoccupation de l’UPA de préserver la vocation agricole des terres fertiles de l’agglomération.

Cette seconde version du schéma démontre que l’Agglomération a refait ses devoirs en revoyant l’augmentation démographique estimée dans la première version du SAD, où l’on prévoyait l’arrivée de 61 577 nouveaux ménages d’ici 2041 sur le territoire. Ces projections ont été revues grandement à la baisse dans la deuxième version du SAD, où l’on estime désormais que 28 200 nouveaux ménages s’installeront sur le territoire d’ici 2036. Cependant, malgré ce changement, l’Agglomération de Québec prévoit toujours dézoner 660 hectares de terres agricoles à court terme (0-2 ans) afin d’assouvir ses besoins. « Même si l’augmentation démographique est moins importante que prévue, le nombre d’hectares des terres agricoles à dézoner pour le développement urbain est demeuré le même, ce n’est pas logique! », a dit Luce Bélanger, présidente de l’UPA de Québec, Jacques-Cartier.

La transformation de terres agricoles, parmi les plus fertiles de la région, en projets résidentiels « novateurs » ou non, représente une action aux conséquences irréversibles. Les terres actuellement menacées ont un potentiel inestimable en termes de production alimentaire de proximité. « Pour prouver que son besoin en espaces est bien réel, il faudra que l’Agglomération de Québec dresse un portrait plus exhaustif des espaces vacants, à consolider et à requalifier, situés en zone blanche », a ajouté Mme Bélanger. Rappelons que les terres agricoles contribuent grandement à la qualité de vie des citoyens, fournissent de nombreux services écologiques et sont bénéfiques pour le développement socioéconomique.

Pour avoir accès au mémoire complet, cliquez sur le lien suivant:

Mémoire Schéma d’aménagement – UPA de Québec, Jacques-Cartier

— 30 —

Source et information :
Cathy Chenard
Responsable des communications et de la vie syndicale
Fédération de l'UPA la Capitale-Nationale-Côte-Nord
418 872-0770 #221