https://www.capitale-nationale-cote-nord.upa.qc.ca

Québec, 17 juin 2016 – Dans le cadre de la démarche consultative sur le Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Québec, l’UPA de Québec, Jacques-Cartier a déposé, le 6 juin dernier, un mémoire intitulé « Assurer la pérennité de la zone agricole : la valoriser pour se distinguer » et l’a présenté publiquement le 16 juin lors des audiences des opinions. Le titre évocateur du mémoire témoigne de la grande préoccupation de l’UPA de préserver, de leur destruction, les terres agricoles de l’agglomération au profit de l’urbanisation.

L’agglomération de Québec prévoit dans son projet de schéma l’agrandissement de son périmètre d’urbanisation de 660 ha, à même les terres agricoles, qui figurent parmi les plus productives du Québec. L’agglomération estime que ces terres lui permettront de combler ses besoins en croissance pour les 25 prochaines années.  «À partir des chiffres tirés à même le projet de schéma, l’agglomération de Québec dispose de suffisamment d’espaces pour suffire à ses besoins pour encore au moins 20 ans, c’est donc prématuré d’envisager de procéder au dézonage des terres agricoles dès les deux premières années suivant l’entrée en vigueur du schéma de l’agglomération de Québec», a souligné Alain Juneau, président de l’UPA Québec, Jacques-Cartier.

Les terres agricoles de l’agglomération de Québec constituent des terreaux fertiles qui contribuent à faire vivre de nombreuses familles, en plus de favoriser l’alimentation de proximité. Elles constituent des espaces verts en plein cœur de la ville, de véritables îlots de fraicheur qui de surcroît, contribuent à la beauté des paysages et à la qualité de vie des citoyens. D’ailleurs, les grandes tendances mondiales en aménagement du territoire encouragent la préservation et /ou la création de tels espaces verts en milieu urbain. L’UPA estime qu’il est primordial de protéger ces terres agricoles nourricières d’une destruction irréversible. La valorisation des richesses patrimoniales et naturelles devrait se traduire par la préservation à long termes de terres agricoles, en autres, les Terres patrimoniales des Sœurs de la Charité.

La démarche consultative sur le schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Québec a débuté à l’automne 2015 et devrait se poursuivre jusqu’en 2017, jusqu’à l’adoption finale prévue du document.

— 30 —

Source et information :
Cathy Chenard
Responsable des communications et de la vie syndicale
Fédération de l'UPA Capitale-Nationale-Côte-Nord
418-872-0770 #221